Les filles de Tarra

2017
Projet en cours, Collecte de jarres d’Eumeninae, cuisson 1250°

Saint Laurent, hiver 17.
Dans les recoins du chalet, on trouve de minuscules pots en argile pas plus grands qu’un dé de couture.
Ce sont de minuscules insectes qui ont construit l’enveloppe protectrice pour la gestation de leur progéniture, au printemps dernier.
Une fois sortie du pot, elle s’enterre jusqu’à la nouvelle saison, et retourne inlassablement à la recherche d’argile. L’action de cuire ces jarres, c’est la fixation temporelle de ces pièces, leur inscription dans une recherche plastique, dans la conservation d’une collection.

Les Eumeninae ou guêpes maçonnes, sont là, et depuis 250 millions d’année en fait.
Elle produisent ces sculptures en méso-Amérique, Chine, Inde, Mésopotamie, Afrique subsaharienne, bassin méditerranéen.
Nos civilisations ont peut-être tiré leurs premières formes d’art aux Eumeninae. En tout cas chaque zone où l’homme est sorti de terre, elles l’ont fait avant nous.